EN / FR

  • Noir Icône Instagram

Résidence Fabbrica design #4

Valorisation de la laine Corse

"En interrogeant les savoir-faire, cette résidence permet de renouveler le regard sur les traditions manuelles et de mener une réflexion innovante sur les usages et les potentialités des matériaux. Le but de Fabbrica Design, c'est avant tout cela: faire ce que l'on peut avec ce dont on dispose, en Corse."

Initiée en 2014 par l’Université de Corse, à travers sa Fondation, la résidence Fabbrica Design invite chaque année un/des designer(s) à développer un projet autour d'un matériau local sous-exploité. Pendant cette résidence, nous avons travaillé la laine de brebis Corse en partant de sa forme la plus brute, c'est-à-dire la laine obtenue après la tonte des brebis Corses. C’est à travers l’expérimentation que nous avons découvert ses propriétés. Notre projet s’est ainsi construit avec l’envie de mettre en avant ces caractéristiques : couleurs (blanche, beige, grise et noire), textures, résistance, feutrage aisé, très peu salissante.

Nous avons expérimenté avec la laine Corse, en retravaillant des techniques traditionnelles comme le tissage sur métier ou le feutrage à la main, tout en hybridant ces savoir-faire avec des procédés de mises en forme plus contemporains : impression 3D, découpe laser, fraiseuse numérique... Nous confrontons ainsi la laine avec des matériaux synthétiques comme des fils d’impression 3D en PLA ou des films PU. Le contraste entre ces matériaux, tant au niveau des textures que des couleurs, offre un nouveau regard sur la laine Corse. De ces expérimentations sont nés une gamme d’objets : trois tapis, une gamme de pochettes d’ordinateur, une collection de chaussures et un rideau. À ces projets d’objets s’ajoutent des workshops organisés au sein du Fablab de Corte, visant à sensibiliser les enfants à la laine Corse, ses qualités et les possibilités qu’elle offre. Chaque projet met en jeu un moyen de production différent, allant des techniques artisanales (tapis) aux techniques de prototypage rapides et accessibles à tous (pochettes d’ordinateur), en passant par des formats de création plus courts dans le cadre de workshops. À travers ces différents projets le but était d’ouvrir le champ des possibles et de balayer un spectre de production et d’usages variés, pour revaloriser la laine Corse à différentes échelles.

Recherches et carnet de bord du projet : ici

crédit photo #5 : Anne Meistersheim